1507-1

Publié par la maison rouge à l’occasion de l’exposition Et In Libertalia Ego (19 février – 10 mai 2015) ce livre d’artiste retrace le projet atypique que Mathieu Briand mène depuis 2008 sur une île au large de Madagascar.

A ses débuts proche de la mouvance techno et habité d’une volonté de vivre en marge, Mathieu Briand a participé à modifier profondément dans les années 1990, le format de l’exposition. L’esprit utopique d’alors continue de nourrir l’artiste : le projet Et in Libertalia ego est fondé sur les utopies pirates et en particulier l’histoire d’une colonie libertaire, Libertalia, qui aurait existé sur une petite île au large de Nosy Be, dans le nord-ouest de Madagascar, à la fin du 17e siècle.

Cette île se transforme en un lieu de projection fantasmatique pour l’artiste, qui y installe son atelier en 2008. Une famille réside sur l’île, qui devient partie prenante du projet.

Avec la complicité d’artistes qui lui fournissent des protocoles à réaliser (Pierre Huyghe, Gabriel Kuri, Rudy Ricciotti, Francis Alÿs, etc.) ou le rejoignent sur l’île (les frères Chapuisat, Dejode et Lacombe, Prue Lang, Mike Nelson), Mathieu Briand explore d’autres territoires de l’art, pour inventer et expérimenter dans ce microcosme de nouvelles pratiques, et interroger ainsi les origines de l’art, son sens et ses limites.

C’est au travers d’un livre d’artiste que Mathieu Briand a souhaité rendre compte de l’ensemble du projet. Associant un récit à la première personne, et de nombreuses images documentant les différents séjours de l’artiste sur l’île, l’ouvrage retrace et accompagne le projet artistique, dont il est un prolongement et un élément à part entière.

La maison rouge/fondation antoine de galbert, french, 280 pages, color, hardcover, 2015
EAN 978-2955185605
ISBN 2955185604